3 juin 2016

Le printemps est souvent synonyme de nature, de promenade, d’envie de grand air.

VAuville

Saviez-vous que le nord Cotentin est doté d’un riche panel de jardins à visiter tous plus beaux les uns que les autres.

Nous ne pouvons pas omettre dans notre descriptif de parler d’un des jardins les plus médiatisé en France : Le jardin de Stéphane Marie, présentateur de l’émission silence ça pousse sur FrancJardin de la Bizeriee 5. Son Jardin se visite à la belle saison sur plusieurs dates (Samedi 25 juin 2016 à 10h, Samedi 16 juillet 2016 à 10h, Vendredi 05 et samedi 06 août 2016 à 10h, à 14h et à 16h) à Saint Pierre d’Arthéglise, petit village se situant à 9 km de l’Hôtel de Paris.

Nous avons également la chance d’avoir le Jardin de la Bizerie de Jérôme Goutier à 4km de l’Hôtel, qui a été selectionné pour l’émission « le jardin préféré des français en 2014 « . Ce Jardin situé dans un vallon sauvage accueille des plantes de tous les continents. (selon leur agenda)

Vous pourrez égalemenJacque prevertt visiter sur Barneville Carteret même le Jardin Terre Aïeul(selon leur agenda). Vous vous promènerez dans un environnement où les vieilles pierres sont à l’honneur avec un bel escalier qui accède au jardin et une magnifique terrasse de schiste. Vous pourrez admirer des vivaces, bulbeuses et hortensias qui composent de charmantes scènes longtemps fleuries.

Vous pouvez également aller découvrir le Jardin botanique du Château de Vauville se situant à une demi-heure de Barneville Carteret en vous promenant sur la route des Caps. Créé en 1947 par Éric et Nicole Pellerin, il abrite plus de 500 espèces de l’hémisphère austral ce qui lui confère une atmosphère subtropicale. Ce jardin est en perpétuelle évolution et malgré un site venté, il abrite de nombreuses espèces méditerranéennes sous forme d’un jardin naturel spontané. Ce jardin a été classé « Jardin remarquable » en 2004.

Sur la route des Caps, un autre arrêt agréable reste le Jardin de Jacques Prevert. En 1971 Jacques Prévert et sa femme achetèrent la maison d’Omonville la Petite au hameau Leval, près du cimetière où ils reposent ainsi que leur fille unique décédée accidentellement. Le poète aimait beaucoup cet endroit. En 1981, les premiers travaux et plantations commencèrent. Le jardin est l’hommage de sa femme et de ses amis qui y plantèrent chacun leur arbre.

Cet inventaire des jardins est loin d’être exhaustif et s’il ne suffit pas à votre curiosité nous vous invitons à nouIMGP3052s demander de l’aide pour en trouver d’autres.

 

Après ces différentes visites, nous vous inviterons à vous relaxer sur un transat de notre jardin qui ne peut malheureusement pas se comparer à ceux énoncé ci-dessus !

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*